lundi 15 février 2016

Une rencontre #2

Le début est à lire ici.
Jour J. Heure H. Nous avons rendez-vous à 17h.


Il est l'heure dans quelques minutes et je retrouve Charlie (@CharlieIsDark) devant le Ministère de la Santé. Je crois qu'on est aussi stressées l'une que l'autre! Entrée, passage sous le portique de sécurité, présentation des pièces d'identité... ça devient sérieux là. Plusieurs personnes attendent avec nous, je reconnais Solange (@Soskuld) mais je n'ose demander aux autres qui ils sont. Nous n'attendons pas longtemps. Après quelques minutes, on nous conduit dans un salon, dont la grande table ovale est chargée de viennoiseries. Bon, au moins on ne mourra pas de faim, et soit dit en passant, la vue sur Paris est splendide. Madame Rossignol arrive, suivie par quatre conseillères, et nous nous installons autour de la table.
On se présente. Je note consciencieusement les noms et les blogs associés, il y en a deux que je ne connais pas, ça m'offre une occasion de les découvrir.
La suite, ce sont trois heures de discussion, racontées ici :

http://marreaboutdficelle.blogspot.fr/2016/02/la-douce-melodie-du-rossignol.html


http://www.aide-soignant.com/article/aide-soignant/as/laurence-rossignol-ecoute-soignants-aidants

et dans les tweets de @CTrivalle, ici :


 

 Trois heures au lieu des deux initialement prévues, on a été bavards!






 En vrai, même quand j'avais les cheveux longs, je n'ai jamais fait de tresses pour aller bosser... je m'appelle pas Laura Ingalls ;-)


 
 

Marie Bertrand a raconté certaines anecdotes vécues en EHPAD, on serait parfois crus dans un autre monde.






Ça traduit une certaine réalité. La profession aide-soignante est majoritairement féminine, tout comme le secteur de l'aide à la personne en général.




 C'est dommage d'ailleurs, parce qu'elle a un beau blog et plein de choses à y raconter...




 Ici, la discussion portait sur la solitude des travailleurs à domicile, et sur le manque de communication avec le reste de l'équipe soignante (IDEL, kinés, médecins...)


 Traduction : pour pouvoir entrer en EHPAD, il vaut mieux être en bonne santé.



 Ici, on a parlé d'Humanitude...





Chiche?

En effet, c'est encore trop peu. Et la qualité de l'accompagnement s'en ressent.


 En principe, la TVA appliquée aux produits d'incontinence (protections) a baissé, mais cela ne change pas grand chose au reste à charge pour le moment.



À cet instant précis, je l'avoue, j'ai failli dégringoler de ma chaise! ("manque de curiosité intellectuelle", gnagnagna...)


 Ce point est un peu flou. Pour passer en niveau IV il faut allonger le temps de formation. Qui paye? Et une fois le diplôme obtenu, il faut de toute façon revaloriser les salaires... mais le public et le privé doivent s'harmoniser, et ça risque d'être compliqué. Bref, c'est pas pour tout de suite.

Autre point délicat. Les aides-soignants en libéral pourraient faire du domicile, hors c'est déjà possible avec les SSIAD, qui présentent l'avantage d'être gérés par des IDE. Une collaboration AS/IDEL pourrait être un consensus.


La dépendance, ça coûte cher...

Bon ben là, euh, forcément, j'ai l'avantage d'être orpheline (pardon)!


 20 heures, fin des discussions, la Tour Eiffel s'illumine et nous nous précipitons aux fenêtres pour admirer le spectacle. Avant de partir, nous prenons le temps de faire une photo de groupe, histoire d'immortaliser ce temps d'échange. Ce fut une belle rencontre, on remet ça un de ces jours?


vendredi 12 février 2016

Une rencontre #1

Il y a quelques semaines, j'ai reçu ça :


J'ai relu trois fois le mail, manqué m'évanouir, re-relu trois fois le mail, appelé mon mari, re-re-relu trois fois le mail, envoyé un message à ma copine @kataidante, et re-re-re-relu trois fois le mail avant de réaliser vraiment.

J'ai la chance d'avoir un entourage très organisé (contrairement à moi qui suis très bordélique). Aussitôt, Kat s'occupe de contacter quelques aidants pour des échanges de mails pendant que mon mari s'occupe d'organiser le voyage. Moi, pendant ce temps, je m'occupe du reste. Oui, la vie d'une chômeuse intellectuelle et idéaliste peut parfois être très prenante, donc par "je m'occupe du reste", je veux dire : je m'occupe des mômes, de mes trois articles en retard (un jour je rendrai un article à l'heure... promis!), des annonces Pôle Emploi (un autre jour je ferai un billet là-dessus, parfois c'est vraiment hilarant) et de plein d'autres choses (oui, j'avoue, dans le "plein d'autres choses" y a aussi du tricot, je suis une mémère et j'assume).
Pendant ce temps, Kat se rend compte qu'elle a reçu le même mail et essaie également d'organiser sa venue, mais c'est vachement plus compliqué quand on est aidante à plein temps et qu'on habite très loin. @JeSuisAidant est également invité et a priori, il pourra venir. Chic, ça va être une chouette rencontre!
Les semaines passent et les échanges de mails vont bon train à propos de la loi d'adaptation de la société au vieillissement. Le stress monte, je lis et relis la loi, je lis et relis nos échanges de mails, je lis et relis les articles de presse trouvés sur le sujet. Je note timidement quelques questions de mon côté, plus portées sur le métier d'auxiliaire de vie que sur les aidants. Nous n'aurons que deux heures, je ne sais pas si la discussion s'orientera sur le sujet, mais au cas où...

Jour J. La veille, j'ai appris deux nouvelles, une mauvaise et une bonne. La mauvaise, c'est que ma copine Kataidante ne sera pas là. Être aidante, c'est compliqué, être aidante et s'absenter, c'est encore plus compliqué. À ce sujet, elle écrit un très beau billet, que je lis avec tristesse. Les choses sont dites et nous retweetons le billet en "pokant" Madame Rossignol, nous sommes sûrs qu'elle le lira (je confirme, elle l'a lu). La bonne nouvelle, c'est que @CharlieIsDark sera là aussi, et je suis drôlement contente de la revoir. Et puis, ça veut dire que nous serons deux aides-soignantes, et ça c'est vraiment bien!
9h. Nous déposons les enfants chez belle-maman et c'est parti pour l'aventure. Dans quelques heures nous serons à Paris, dans quelques heures je rencontrerai la Secrétaire d'État qui a fait voter la loi d'adaptation de la société au vieillissement. Entre-temps, j'ai demandé la liste complète des blogueurs présents à la rencontre, et je suis d'autant plus impatiente d'y être. Outre @CharlieIsDark, @Soskuld, @Kataidante et @JeSuisAidant, il y aura également @AzaeSAP, @CTrivalle et Marie Bertrand. Hâte hâte hâte!

Un petit récapitulatif ici, il y a de beaux blogs à découvrir :

@CharlieIsDark : Aide-soignante : Y'a pas que la blouse!
@Soskuld : Soskuld, la vie d'une aide-soignante
@kataidante : Les chroniques d'Hortensie
@JeSuisAidant : Marre, à bout, d'ficelle
@CTrivalle : Gérontoprévention
@AzaeSAP : Le maintien à domicile
Marie Bertrand : La vie en vieux

"Manque de curiosité intellectuelle" disait ma tutrice aide-soignante lors de mon premier stage en EHPAD.


Je m'en fiche, je vais à Paris!

À suivre.