samedi 20 septembre 2014

Quand je serai vieille...


Quand je serai vieille, je ne veux pas qu'on m 'appelle « ma ptite dame » ou « ma jolie ». Je veux être respectée et conserver mon identité jusqu'à la fin. Je ne veux pas qu'on me retourne dans tous les sens sans même me prévenir pendant les soins. Je veux qu'on me touche avec douceur et qu'on m'explique ce qu'on me fait. Je ne veux pas qu'on me juge et qu'on dise de moi que je suis difficile ou compliquée. Je veux qu'on me traite avec bienveillance et qu'on accepte que je ne sois pas toujours de bonne composition.

Quand je serai vieille, je ne veux pas dormir dans des draps d'hôpital, je veux mon linge de lit. Je ne veux pas être lavée au gant jetable, je veux mes affaires de toilette. Je ne veux pas qu'on me serve mes repas dans des barquettes en plastique, je veux une jolie vaisselle comme à la maison.


Quand je serai vieille, je ne veux pas d'une couche, je veux une protection. Je ne veux pas d'un bavoir, je veux une grande serviette. Je ne veux pas d'un verre canard, je veux un verre ergonomique.


Quand je serai vieille, je ne veux pas qu'on parle devant moi comme si je n'étais pas là. Je veux pouvoir discuter avec ceux qui s'occuperont de moi. Je ne veux pas qu'on s'empare de mon fauteuil sans me prévenir pour m'embarquer à toute vitesse à l'autre bout du couloir. Je veux qu'on m'annonce qu'on va changer de pièce et qu'on chemine à un rythme qui ne me donne pas le vertige. Je ne veux pas qu'on me dise de faire dans ma protection sous prétexte que je suis trop longue à installer aux toilettes. Je veux que mes besoins élémentaires soient respectés et ma dignité conservée.


Quand je serai vieille, je marcherai moins bien, j'entendrai moins bien, je comprendrai moins bien. Mais je serai toujours capable d'aimer telle ou telle personne, d'avoir envie de tel ou tel menu, d'avoir peur de tel ou tel événement.

Quand je serai vieille, je veux juste qu'on ne m'enlève pas le droit d'être moi.

15 commentaires:

  1. Merci.
    Merci pour votre blog.
    Merci pour vos articles
    Viviane B

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour.
    Voilà, je viens de vous mettre dans mes liens. Car, j'aime savoir comment on traite les vieux.
    Ma mère et ma belle-mère ne sont plus de la 1ere jeunesse, mais, c'est ma belle-mère qui est le plus mal en point. Elle a besoin maintenant de pas mal "d'aides en tous genres, infirmière, kiné, femme de ménage, non, pas femme de ménage, aides". Elle est de plus en plus mal en point, devient de plus en plus aveugle, ne peut plus ramasser ce qu'elle fait tomber, peut à peine marcher. Elle ne veut pas quitter sa maison, pourtant, elle ne peut plus fermer ses volets, ne sort plus seule de chez elle, etc, etc. Plu au ciel qu'elle meurt chez elle, qu'elle n'aille pas en maison de retraite ou à l'hôpital. J'ai trop vu ce qu'on a fait subir à ma grand-mère.
    La 1ere chose à faire et vous pouvez le dire à vos collègues, c'est de ne pas tutoyer les personnes âgées. Je les aurai "tuées" ces connes qui se permettaient d'engueuler ma grand-mère, de la traiter comme une gamine, de lui dire de faire dans sa couche, de lui prendre ses vêtements pour les donner à une autre personne. Je crois que c'est ça qui a accéléré ses pertes de mémoire, appelées comme ça au lieu de dire "alzeimer".
    Il faudrait éduquer un peu plus le personnel. Y'a des choses à revoir ma brave dame dans ce pays, mais, y'a du boulot.
    Bon dimanche, en espérant que ce soit votre jour de repos. Quand je pense que j'ai presque passé le concours d'aide-soignante, mais, que je tournais de l'œil dès que je voyais une goutte de sang. J'ai une nièce qui avait quitté ce métier qui vient de le reprendre. Je sais que je n'aurais pas supporté le comportement de certaines collègues. Probable que j'aurai pris la porte très vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bjr , vous dites que vous n'auriez pas supporté quelques collègues . Mais ces gens là qui traitent la personne agée de cette façon n'ont rien à faire dans ce métier ,ils faut dénoncer ces pratiques . Qui croient elles etre pour se comporter ,avec autant de mépris envers les personnes agées. Une future vieille qui je pense n'aimerais pas etre traité de cette façon .

      Supprimer
  3. Les personnes âgées sont des personnes à part entière, pourquoi les traiter différemment ? Dans de nombreux établissements, ils font l’erreur d'infantiliser les résidents. Heureusement aujourd'hui ce point est abordé lors des formations du personnel soignant. On avance...

    RépondreSupprimer
  4. J'aime cet article. J'aime l'idée qu'on puisse remettre de l'humain dans une maison de retraite... Merci.

    RépondreSupprimer
  5. Tellement juste ce que vous écrivez !
    Je rajouterai : lorsque je serai hospitalisée (même jeune) je voudrais être écoutée!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour je suis tombée sur votre blog par hasard et je suis fan, j'adore, l'intelligence, la sensibilité, le bon sens, la persévérance, le lâcher prise aussi tous ces efforts pour aider l'autre....j'ai pas tout lu mais dans certaines choses je me reconnais dans mon métier d'auxiliaire de vie, ça fait du bien merci. continuez :)

    RépondreSupprimer
  7. On devrait imprimer cet article et l'afficher dans les postes de soins en gériatrie et maison de retraite.
    Je dis ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Bravo, cet article est formidable, je l'affiche sans attendre dans le poste de soins

      Supprimer
  8. Bonjour Babeth!
    Je suis aide soignante en Ehpad et j'aurai besoin de votre autorisation pour faire de votre article un texte à méditer dans mon établissement. Je l'ai imprimé et fait lire à mon cadre infirmier: il est fan! Chaque mois un texte nouveau sera affiché (dont le votre si vous êtes ok!) histoire de ne pas oublier nos VRAIES valeurs de soignante! Merci à vous continuez vous faites un travail formidable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, pas de souci, ça me fait plaisir!

      Supprimer
  9. Vous êtes toutes supers

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Babeth,
    Merci beaucoup pour ce magnifique article.
    J'ai juste pas compris la phrase "qu'on accepte que je ne sois pas toujours de bonne composition". Vouliez-vous dire "compagnie" ?

    RépondreSupprimer