mercredi 27 février 2013

Bon ben voilà quoi...

Georges a huit mois. C'est un chouette petit bonhomme, qui sourit tout le temps et à tout le monde, qui trottine à une vitesse effarante et qui adore jouer avec tout ce qui est à portée de main (traduisez : il faut tout planquer). Je passe beaucoup de temps avec lui, forcément, parfois le chômage a du bon. Parfois.
Il y a un an, à la même époque, ma vie était radicalement différente. Nous avions emménagé depuis peu dans notre "petite maison dans la forêt", j'avais un papa qui, bien qu'ayant un certain nombre de défauts, avait au moins le mérite d'être en vie, j'avais un travail (deux même), nous allions avoir un bébé. Bref, c'était plutôt pas mal.
Et puis, je sais pas, faut croire que quelqu'un (Madame Grandchef?) a fabriqué une poupée vaudou à mon effigie et s'en est méchamment servi car subitement, vers février-mars, tout s'est cassé la gueule. Bon, je vais pas revenir dessus hein, pas très envie de remuer le couteau dans la plaie (pour les curieux, c'est raconté et ), mais toujours est-il que "la petite maison dans la forêt" n'était plus en lice pour le prix de la fiction gnangnan de l'année.
Bon, je vous mets le film en avance rapide, Georges est né, mon père est mort, j'ai perdu mon boulot. La situation paraît simple mais ne l'est pas tant que ça, à cause d'un (petit) détail. J'avais deux boulots : un contrat de 30h à Morteville, avec la délicieuse Madame Grandchef (mon idole, vous l'aurez compris) et un petit contrat de 3h30/semaine chez un adorable monsieur de 90 ans, pas très loin de chez moi. Vous suivez?
En mars, patatras, mon moral en prend un coup, mon dos aussi (voir ), et la faible auxiliaire que je suis se fait porter pâle (allez-y, traitez-moi de feignasse, j'assume!). Et puis tout s'enchaîne très vite. La grossesse, la maladie, la naissance, la mort...
Septembre, fin du congé maternité, je pointe allègrement à Pôle Emploi et m'apprête à reprendre mon petit contrat de 3h30. J'appelle donc mon autre patronne, celle de l'autre boîte (appelons la Madame Petitchef) et re-patatras, j'apprends que ce salaud de vieux a lâchement profité de mon absence pour mourir! C'est con, je l'aimais bien. C'est d'autant plus con que je suis maintenant complètement au chômage (désolée, je fais pas dans la niaiserie, j'aimais beaucoup ce vieux monsieur mais là n'est pas le sujet).
Bon bon bon, la situation est grave mais pas désespérée. Puisque je n'ai plus aucun engagement avec la boîte de Madame Petitchef, le plus simple est qu'elle me licencie non? Ben non. Refus catégorique, je dois démissionner, refus de ma part, je connais les méandres et la perfidie de Pôle Emploi, pas question de faire cette erreur. Madame Petitchef me trouve donc un autre petit contrat, je perds une heure au passage mais je conserve mon CDI. Pôle Emploi a du mal à saisir la situation, les conseillers à l'emploi semblent découvrir que certaines catégories de salariés puissent avoir plusieurs employeurs. Je vous passe le bordel administratif et les nombreux allers-retours inutiles à l'agence, le stress et compagnie, ceux qui connaissent Pôle Emploi comprendront.
Bref, j'en suis là. Un petit contrat de rien du tout, en CDI, qui bouffe la semaine pour gagner des cacahuètes, mais ce petit contrat me permet de ne pas être au chômage complet, et pour le moral c'est important (et pour l'image de soi). Une promesse d'augmentation d'heures que Madame Petitchef est incapable d'honorer, la faute à pas de chance, pas de boulot, c'est la crise ma ptite dame.
En attendant, le reste n'attend pas. Georges et Amélie grandissent, il faut payer la maison, la voiture vieillit. 300 000 kilomètres au compteur, ça commence à faire beaucoup, à chaque panne on tremble, mais Super Dédé le super garagiste sait tout réparer.
Sauf que voilà, on est en février, et février, c'est bien connu, chez moi c'est un mois pourri (pourtant y'a la Saint-Valentin, mais ça suffit pas).
Jeudi, en rentrant du boulot, la pédale se bloque, l'embrayage aussi. Je suis en troisième, à deux kilomètres de la maison, j'arrive à rentrer tout doucement, j'échoue la voiture devant la maison et... RIP la voiture. La brave petite Fiat rend son dernier souffle, l'instant est grave, sortez les mouchoirs et les pop-corn. Pour faire simple, l'embrayage est foutu, y'en a pour 1700 Euros de réparation (le devis s'alourdit de jour en jour, faut que j'arrête d'appeler Dédé), on n'a pas l'argent, on peut pas demander un crédit parce que la banque va s'étouffer de rire si on ose prononcer le mot, on est grave dans la merde... Et j'ai plus de voiture pour aller bosser.
Voilà, c'était le quart d'heure misérabiliste du jour, vous pouvez ranger vos mouchoirs.
Concrètement, pourquoi ce billet, si ce n'est pour vous tirer une petite larme d'émotion? Vous l'aurez compris, il faut que je répare ma voiture. Donc voilà, il y a un bouton en haut à droite, vous pouvez cliquer (ou pas), vous pouvez envoyer un ptit mot d'amour (ou pas), vous pouvez me demander un dessin de Babeth l'auxi (ou pas) (mais si vous voulez un dessin, laissez-moi votre adresse) (dessins visibles ici et ici) (ouais je sais je dessine mal mais c'est tout ce que j'ai à proposer, sinon j'ai bien un rein qui me sert à rien...).
Les commentaires restent ouverts mais sont, comme d'habitude, modérés. Les trolls et les insultes ne seront pas publiés, mon ego n'a absolument pas besoin de ça en ce moment. Pour ce qui est des conseils en tous genres, je suis preneuse. Je tiens quand même à vous rassurer, je ne glande pas dans mon coin en attendant que ça tombe tout cuit, mais là je cherche une solution d'urgence.

Bon ben voilà quoi...


35 commentaires:

  1. Allez c parti pour sauver la Babethmobile ;)
    T'inquiète y a que les blaireaux pour croire que tu attends que ça tombe tout cuit !

    Gros gros bisous et bonne chance !!

    RépondreSupprimer
  2. je suis maman solo je viens de te donner 10 euros je ne te connais pas mais je fais tout pour aider les gens. courage....

    RépondreSupprimer
  3. A lire et A relire : http://vieuxetmerveilles.blogspot.fr/2013/01/99-ans.html
    Ce texte n'a pas de prix !

    Pas de soucis pour le coup de main, ça va "rouler".

    Pas de conseils à te donner, TU nous apprends beaucoup.
    Bravo pour ton énergie et tes textes !

    RépondreSupprimer
  4. Ça fait un moment que je lis votre blog sans commenter. Je suis en congé parental un peu forcé (horaires de boulot pas compatibles avec un bébé), un mari intérimaire et 2 enfants à nourrir... Les fins de mois sont très très justes, tout ce que je peux vous envoyer, c'est ma sympathie. J'espère que la situation va s'améliorer pour vous.

    RépondreSupprimer
  5. Ça me fait mal au ventre que des gens plein de talent et d'humanité se retrouvent comme ça dans la mouise.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  6. Et voici ma contribution ! Bonne chance pour la suite et merci pour ton blog !

    RépondreSupprimer
  7. Tu habites où ??? Il y a peut etre dans ton coin une voiture inutilisée qui dort dans un garage et quelqu'un qui pourrait te dépanner en la prétant quelques heures ?
    Je t'envoie plein de courage !

    RépondreSupprimer
  8. Un tout petit don mais les petites gouttes de pluie font les beaux ruisseaux, pour te remercier du plaisir que tu me donnes à chaque article.... BIses

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,

    Je suis désolé de ne pas vous connaître plus mais surtout de ne pas voir le bouton en haut à droite...

    Je fais comment.

    Merci d'avance de votre réponse, de tout cœur avec vous

    RépondreSupprimer
  10. J'ai trouvé le bouton (il ne s'affiche pas sur la version pour mobile...).

    Désolé pour le dérangement et la question.

    J'espère que mon clic pourra vous aider.

    RépondreSupprimer
  11. Tout d'accord avec Docteur_V...
    Des bises ma belle, et des bisous à Georges de la part de sa copine Souricette.

    RépondreSupprimer
  12. Plein de courage à vous. J'ai moi aussi reçu un chouette coup de fil de Speedy lundi : culasse cassée... 2800€ de réparations. Arg, semaine de merde, mais justement, j'ai pu relativiser car mes parents peuvent m'aider... alors puisque le Dr Jaddo a juré que ça faisait luire le poil, et aussi parce que votre récit m'a émue, un petit don pour vous aider !

    RépondreSupprimer
  13. Salut.

    N'ayez pas honte toutes/tous autant que vous êtes, précaires, chômeurs, "petites mains", anonymes, soldat-e-s inconnu-e-s devant l'éternel capitaliste et ses mythes complices, néo-libéraux devant le "chômage" !! Revendiquez la fraude(de manière anonyme et symbolique bien sûr), revendiquez ce qu'autrui appelle la glandouille(de toutes manières ne vous fatiguez pas en pure perte : on est toujours le gland voir le glandeur de qqn donc Enjoy !!)et n'ayez peur que du manque de revenus, pas du manque d'activités ou de reconnaissance d'une société profondément corrompue !!

    https://www.youtube.com/watch?v=cdATxhcnAXQ

    Je suis toujours peiné de voir/lire des gens qui semble vouloir se justifier de ne pas se laisser aller dans l'oisiveté de ce que le système nous fait appeler "chômage",

    http://www.hostingpicture.fr/upload/d106d49670d16014a1c4fd1f7a760f93.jpg

    il n'est pas mauvais de toutes façons de se penser "malsain" dans un système globalement malsain lui même si tant est qu'on aspire pas a devenir "sain" vis à vis du dit système !

    Il nous faudrait le revenu de base inconditionnel pour chaque être humain(y compris les enfants bien entendu)mais ca ne semble pas pour demain, et il faut bien vivre en attendant...

    Ceci dit n'oubliez jamais d'être fières d'être au chômage, il y a à mon sens bien plus de fierté a être au chômage qu'a se "prostituer" pour une société complètement dégénérée !! Aimez vos enfants et prenez le temps qu'il faut pour ca, discutez, partagez avec eux, "grandissez" Ensemble !! Tout cela crée bien plus de richesses que tous les connards-milliardaires(et leurs armées de pauvres petits suces-boules qui taffent comme des esclaves "pour quelques dollars de plus"....)d'où qu'ils puissent être....

    RépondreSupprimer
  14. Bon courage à vous, et un petit don pour faire avancer les choses...(ps: on peut trouver, sur des sites comme "le bon coin", des voitures à vraiment pas cher, moins de 1000€, avec peut-être un kilométrage inférieur à votre actuelle, n'hésitez pas, peut-être que votre bouée de sauvetage s'y trouve!)

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,
    Je suis étudiante sans le sou donc je fais un petit don. J'espère que nous serons beaucoup dans mon cas pour que l'addition de petits chiffres en donne un grand!
    Courage!

    RépondreSupprimer
  16. voilà , je viens de contribuer aussi en espérant que cette mauvaise série cessera.
    Bon courage à vous et à votre famille
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  17. Un tout petit don, car aussi maman et aussi précaire, mais toute ma sympathie et plein de courage!

    RépondreSupprimer
  18. Pareil que Docteur_V et Souristine.
    Des bises
    DocMamelle (là, je me sens con avec mon pseudo à la con :-p)

    RépondreSupprimer
  19. Et ben pour de vrai, tu ne l'aurais pas fait, je l'aurais fait pour toi. J'espère que ça va s'arranger rapidement, il y a TOUJOURS une solution ! ;)
    Hugs

    RépondreSupprimer
  20. Bon courage... et bon réflexe ce bouton en haut à droite. La blogosphère est là dans ce genre de moments, alors ça va aller, tu verras. A bientôt,

    Dom

    RépondreSupprimer
  21. Coucou
    Suis dans le même cas, travaillons à 2 pour gagner à peine de quoi survivre...
    Vivons dans la hantise de voir claquer une de nos antiquités automobiles... En ce moment, un voyant d'allumé dans chacune, frein d'un côté et chépuquoi de l'autre... On relativise. Quand on part, on ne sait jamais si on va revenir le soir ou le lendemain ! ça met du piment dans la vie (sic)
    Je ne peux envoyer que toute mon amitié, mais c'est sincère.
    Vive votre garagiste qui a l'air sympa et arrangeant....le nôtre est tout juste honnête et pourtant nous lui versons une rente conséquente !
    A celui qui conseillait d'acheter une auto à 1000 € : je dirais : TRES MAUVAIS conseil. J'ai toujours fait ça, contrainte et forcée, c'est la meilleure façon de dépenser en réparation le pognon qu'on n'a pas. Sauf à être très doué en mécanique, évidemment.
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  22. Je te connais que par ton blog, mais ton humanité m'a touchée, ta manière d'écrire et de décrire ton métier, et ta vie cette année... j'aimerais avoir des personnes comme toi dans mon entourage professionnel, et pourquoi pas plus.
    Je sais que tu vas te battre, bon courage à toi et ta famille! OXOX

    RépondreSupprimer
  23. Bon courage et de tout coeur avec vous <3
    Je croise fort fort pour que tout s'arrange au plus vite !

    RépondreSupprimer
  24. Bon courage pour tout!

    RépondreSupprimer
  25. je suppose que tu as assigné ton précédent employeur aux prudhommes: arrêt de contrat la veille du départ en congé maternité c'est indéfendable et les juges vont bien rigoler en entendant ses explications

    si en plus elle a réembauché qqun pour faire ton boulot derrière sans prouver que tu ne pouvais plus faire l'affaire elle a commis une grosse grosse connerie car c'est la preuve qu'elle s'est débarrassé de toi

    tu peux récupérer pas mal d'argent (dont tu as besoin)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une fin de CDD, c'est légalement imparable il n'y a strictement rien à faire.

      Supprimer
  26. Babeth, ça me fait chier que des gens de ta valeur humaine et qui sont prêts à bosser se retrouvent dans la merde comme ça. Je veux dire, ça me fait VRAIMENT chier. C'est bien que tu aies pris cette initiative, parce que comme disait docmam, si tu l'avais pas fait, on l'aurait fait pour toi. Plein de bises et de courage

    RépondreSupprimer
  27. un petit don en passant je te souhaite de belles réparations automobiles et de trouver le job rêvé... à bientôt

    RépondreSupprimer
  28. Une petite contribution qui j'espère s'ajoutera à plein d'autres. Bon courage pour la suite

    RépondreSupprimer
  29. bon , le temps de trouver le bouton où cliquer et c'est parti...
    j'espère qu'il y aura plein de petites gouttes d'eau qui t'aideront à trouver une voiture et aussi qu'un boulot suivra très vite

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour
    Juste ma petite contribution si cela peut vous redonner une parcelle de sourire et d'espoir..
    @kiwfranc

    RépondreSupprimer
  31. Ici il y a un truc qui s'appelle les Autos du Coeur ( on peut acheter à pas cher une voiture super révisée par des mécanos à la retraite qui font un super boulot) Il y a aussi des associations qui ont des accords avec des garages pour des réparations à des prix défiants toute concurrence. Moi je bosse avec une asso qui s'appelle Voiture and co. Peut être qu'il y a l'équivalent en Bretagne... ( http://autosducoeurbreizh.blogspot.fr )
    Voilà des pistes qui peuvent t'aider peut être... Et oui l'activité réduite conservée c'est un truc très chiant à gérer à Pole emploi... Un petit coup de main en plus.

    RépondreSupprimer
  32. Très touchée par ta situation.
    Comme je le suis aussi par tes textes, je ne pouvais pas me priver d'y ajouter aussi ma goutte d'eau.

    Bon courage ! Et dis-toi bien que le creux de la vague signifie qu'ensuite, on remonte !

    Doc Cleo

    RépondreSupprimer
  33. Tu écris tjs aussi bien Babeth. Par contre, j'ai pas de soluce question fric :( Nous aussi on est dans le rouge écarlate...

    RépondreSupprimer